Les semelles 3D

La semelle 3D est un tout nouveau concept d’usinage pour semelles orthopédiques.

Le principe est de prendre une empreinte 3D à l’aide d’un podoscan à membrane souple

Le scan de l’empreinte plantaire sera directement relié avec l’interface d’un logiciel de modélisation pour effectuer l’appareillage en fonction de la pathologie du patient.

Une fois l’appareillage modélisé il sera réalisé par une imprimante 3D, la promaker P1000.

La semelle apparaitra sous forme d’alvéoles plus ou moins serrées (technique nid d’abeille ) qui permettra de gérer les différences de dureté et de dénivelé de la semelle.

Pour finir celle-ci sera recouverte par des matériaux amortissants tel que les ortholites ou EVA.

Cette technique est très intéressante car elle permet de réaliser des moulages exacts de l’empreinte plantaire avec une reproductibilité inégalée.

De plus cette nouvelle technologie nous permet de réaliser des semelles beaucoup plus fines que la normale.

L’épaisseur peut varier entre 1,5 et 2,5 mm pour un poids de 10g. Celles-ci pourront donc s’adapter dans toutes les chaussures même les plus étroites (ex: escarpins).

Cependant dans certains cas et certaines pathologies le thermoformage ne pourra pas être remplacé.

Pour finir le prix de ces semelles sera plus élevé qu’une technique par thermoformage cela étant lié au coût des matériaux et matériels utilisés. Regarder dans la rubrique tarif.